Autres appareillages

L’orthonyxie

Technique de correction des hypercourbures de l’ongle responsables des ongles incarnés.

Différentes techniques permettent de décomprimer l’ongle en modifiant sa courbure, évitant la récidive d’un ongle incarné ou un acte chirurgical plus contraignant.

Avant toute intervention, un diagnostic de l’état de l’ongle est établi afin de voir quel est l’appareillage le mieux adapté parmi les différentes techniques offertes par l’orthonyxie. Ces interventions, qui s’apparentent à l’orthodontie, ont beaucoup évolué ces dernières années.

Comment cela fonctionne ?

Principe du ressort. Ce ressort est déformé pour être placé sur l’ongle = mise en tension. Le ressort tend à reprendre sa forme initiale en entrainant l’ongle avec lui.

Pour qui ?

  • hypercourbure de l’ongle
  • prévention d’ongle incarné
  • ongle incarné récidivant
  • courbure inesthétiques

Résultats :

  • Diminution des hypercourbures de l’ongle
  • Antalgique = limiter la douleur
  • Diminution voir disparition de l’ongle incarné

L'orthoplastie

Petit appareillage d’orteil spécifique (moulé sur les orteils du patient) destinée à traiter les déformations des orteils et/ou les conséquences qui en résultent.

Suite à un soin et après un examen qui s’impose, le podologue peut être amené à confectionner une orthoplastie. Celle-ci est amovible et doit être portée dans la journée. C’est une orthèse souple ou semi-rigide de repositionnement d’orteils ou de protection, modelée sur le pied et façonnée en élastomère de silicone. Elle peut être protectrice (pour les déformations irréductibles) ou correctrice (pour les déformations réductibles).

Pour qui ?

  • isoler la zone de frottement afin de soulager les kératomes (cors, durillons, oeil-de-perdrix, etc...).
  • corriger une déformation (orteil en griffe, orteil se chevauchant, hallux valgus (= « oignon »))
  • combler un orteil amputé

Résultat :

  • Antalgique = limiter la douleur.
  • Cutané = diminution voir suppression de l’HK.
  • Articulaire = diminution de l’inflammation et protection de la zone articulaire. correcteur chez l’enfant, elle permet de gagner de la mobilité chez l’adulte par son action lente et prolongée.
  • Musculaire = prévention des rétractions.
  • Fonctionnel = favoriser une meilleure dynamique.

Les contentions nocturnes

Attelles de posture qui maintiennent les orteils, l’avant-pied ou tout le pied dans une position articulaire correctrice déterminée, pendant un temps donné dans un but thérapeutique.

C’est une orthèse amovible rigide ou semi-rigide également moulée sur le pied en phase de repos.

Les contentions nocturnes peuvent être portées dès le plus jeune âge.

Pour qui ?

  • Prévention de la déformation et diminution de la douleur.
  • Lors de poussées inflammatoires l’articulation est en position neutre afin d’éviter tout mouvement : attelle de repos = polyarthrite rhumatoïde, goutte, arthrose, pelvispondylite rhumatoïde.
  • Raideurs et douleurs : limitations d’amplitudes liées à la rétraction des éléments péri-articulaires.
  • Pathologies podologiques : hallux valgus, griffes d’orteils, syndrome douloureux R2, quintus varus, angulation R5, instabilité phalangienne, déformations chez les enfants.

Résultats :

  • Antalgique,
  • Correcteur (récupération des amplitudes articulaires limitées par des éléments péri-articulaires rétractés),
  • Équilibrer les tensions autour de l’articulation (diminue la douleur).
  • Préventif (maintenir position qui place l’X douloureuse au repos, ralentit l’installation de la déformation).

Pratiques

Thibault Bonneau à Brunoy

Thibault Bonneau

3 bis route de Brie
91800 Brunoy

809 641 780 00048

Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 21h

Le Samedi de 8h30 à 13h

Dernier témoignage

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.